vendredi 9 novembre 2018

"EL MERCENARIO", 1968 (2).

Salario para Matar (Il Mercenario), Sergio Corbucci (1968), synopsis d'exploitation, Dipenfa SA, Espagne, 1970. 

Franco Nero.

Tony Musante.

Jack Palance.


Giovanna Ralli.



Fotogramas, N° 1052 du 13 décembre 1968:  dernières prises pour Il Mercenario...



El Mercenario (Il Mercenario), Sergio Corbucci (1968), carton publicitaire, Les Artistes Associes, France, 1969. 



El Mercenario (Il Mercenario), synopsis d'exploitation, Les Artistes Associés, France, 1969. 




Tony Musante, Franco Nero.


Tony Musante, Giovanna Ralli.

Tony Musante, Franco Nero.

Jack Palance.

Alentours de Villamanta (Madrid), vers octobre 1968.


Dunes de Cabo de Gata (Almeria), novembre 1968.

El Casar (Guadalajara).


El Mercenario (Il Mercenario), photographies d'exploitation, Les Artistes Associés, France, 1969. 



El Mercenario, photographies de presse, Les Artistes Associés,  France, 1969. 


Ciné-Revue, N° 49 du 4 décembre 1969. 








The Mercenary (Il Mercenario), photographies d'exploitation, United Artits, U.S.A., 1970. 




(United Arstists.)

Tony Musante, Giovanna Ralli.

Jack Palance.


(United Artists, R.F.A.)


(Photographie Vaselli, Italie, 1968.)


Il Mercenario, Sergio Corbucci (1968), se trouve dans d'excellentes éditions numériques, que ce soit en France -DVD-, en Allemagne, ou encore en Angleterre (DVD et Blu-Ray): 


El Mercenario, DVD Wild Side, 2009.



Mercenario Der Gefürchtete, Blu-Ray Koch Media, Allemagne, 2015; The Mercenary, Blu-Ray 88 Films,  Angleterre, 2018.


Il n'existait pas grand chose de bien conséquent sur Sergio Corbucci en France. C'est maintenant chose faite, avec l'excellent livre de Vincent Jourdan, Voyage dans le cinéma de Sergio Corbucci, édité cet été 2018:

Vincent Jourdan, Voyage dans le cinéma de Sergio Corbucci, Editions LettMotif, (La Madeleine/Lille), 2018. 

Un ouvrage fort bien écrit et très subtilement nuancé sur le cinéma de Sergio Corbucci, vu dans son intégralité. Les westerns y tiennent une place de choix. Un travail exhaustif dans la grande tradition des livres de François Guérif (Clint Eastwood, 1983, pour la première édition) ou Gilles Cébé (Sergio Leone, 1984).

Vincent Jourdan, alias Inisfree, est aussi l'auteur du blog cinéphile homonyme:



Sources:
Salario para Matar (Il Mercenario), Sergio Corbucci (1968), synopsis d'exploitation, Dipenfa SA, Espagne, 1970. 
Fotogramas, N° 1052 du 13 décembre 1968
El Mercenario (Il Mercenario), Sergio Corbucci (1968), carton publicitaire, Les Artistes Associés,  France, 1969.
El Mercenario (Il Mercenario), synopsis d'exploitation, Les Artistes Associés, France, 1969.
El Mercenario (Il Mercenario), photographies d'exploitation, Les Artistes Associés, France, 1969.
El Mercenario, photographies de presse, Les Artistes Associés,  France, 1969. 
Ciné-Revue, N° 49 du 4 décembre 1969.
The Mercenary (Il Mercenario), photographies d'exploitation, United Artits, U.S.A., 1970.
Il Mercenario, photographies de presse, United Artists, U.S.A.; R.F.A.
Il Mercenario, cliché Vaselli, 1968.
Il Mercenario, Sergio Corbucci (1968), différentes éditions vidéo (France, Allemagne, Angleterre.)
Vincent Jourdan, Voyage dans le cinéma de Sergio Corbucci, Editions LettMotif, (La Madeleine/Lille)   2018. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.