jeudi 22 décembre 2011

CIMITERO SENZA CROCI, 1968.

Une corde, un colt (Cimitero senza Croci) fait la une du Film Français, N° 1246, du 17 mai 1968.





Une corde, un colt, raconté par Cécile Antony dans Star-Ciné Aventures, N° 213 de juin 1969.


Michèle Mercier au Poblado del Oeste fantôme des Dunes de Cabo de Gata (Almeria), vers janvier-février 1968.


Robert Hossein, au Poblado del Oeste de Juan Garcia, Tabernas (Almeria), vers janvier-février 1968. On reconnaît au fond la grande maison de bois qui fait l'angle des deux Main Streets.


Poblado del Oeste Juan Garcia: la grande maison de bois à l'angle des rues principales, vers 1989.


Les DVD japonais et allemand : Cimitero Senza Croci, chez SPO (2004), au Japon, présente une copie italienne; Friedhof ohne Kreuze, chez Anolis (2007), en Allemagne, montre une copie française. En Italie, l'introduction est sépia, en France elle est en noir et blanc.


Sources:
Le Film Français, N° 1246, 17 mai 1968.
Star-Ciné Aventures, N° 213, juin 1969.
Jo, photographie noir et blanc, 1989.
Cimitero senza Croci, DVD SPO, 2004.
Friedhof ohne Kreuze, DVD Anolis, 2007.

samedi 10 décembre 2011

DU CÔTE D'ALMERIA.

Cabalgando Hacia la Aventura Almeria y la industria del Ciné, Circulo Rojo, 2011.


CINE , collection Guias de Almeria, sous la direction de Juan Gabriel Garcia, Instituto de Estudios Almerienses, 2011.


Cette fin d'année 2011 voit l'heureuse sortie de deux livres dédiés au cinéma dans la région d'Almeria. L'ouvrage majeur de José Enrique Martinez Moya, Cabalgando Hacia la Aventura, annoncé depuis des années , reprend et développe un premier livre, Almeria un Mundo de Pelicula, 1999, épuisé et devenu introuvable.


José Enrique Martinez Moya dresse un panorama très complet de l'activité cinématographique à Almeria et classe son étude par genre de films. Le western y occupe une place prépondérante. L'ouvrage est illustré de nombreuses photographies, noir et blanc, dont plusieurs inédites: par exemple, la préparation du tournage de Pour une poignée de Dollars au Cortijo El Sotillo de San José (Almeria), en mai 1964.


L'auteur fournit aussi une quantité importante dessins, les siens, de décors perdus et détruits, et passe en revue tous les lieux, sites et constructions faites pour le cinéma dans la région. L'histoire de chaque Poblado del Oeste répertorié nous est expliquée. On apprend même qu'un projet, abandonné, de la reconstruction de Poblado Leone, La Calahorra Estacion (Grenade), a vu le jour sous le nom de Nuevo Tucumcari !


Un ouvrage enthousiasmant par sa documentation très riche, et donc indispensable à qui aime le western spaghetti, le cinéma et Almeria.


La collection des Guias de Almeria, de son côté, s'enrichit de la publication d'un volume consacré aux paysages et décors cinématographiques, album édité par la Région d'Almeria et auquel ont participé José Enrique Martinez Moya et José Marquez Ubeda (auteur de Almeria plato de Ciné).


Difficile pour le moment à se procurer dans les grands magasins en ligne, Cabalgando Hacia la Aventura est disponible à l'achat par correspondance à la librairie Picasso d'Almeria :


http://www.librerias-picasso.com/


L'achat et l'envoi sont sécurisés, on y touve aussi sans problème les autres publications consacrées à l'histoire du cinéma dans la région.

mercredi 7 décembre 2011

QUAND TERENCE ETAIT MARIO: GRAND HOTEL, 1966.






Une grande ressemblance avec les rôles joués par Jean Sorel au cinéma...

GRAND HOTEL, N° 1051, 13 août 1966.


Sergio Leone monte Le bon la brute et le truand sous l'oeil observateur de Giuseppe Colizzi, cet été 1966. Le western spaghetti est au zénith. Le futur Terence Hill, lancé par Giuseppe Colizzi juste un an plus tard avec Dieu pardonne moi pas, est alors, sous son vrai nom Mario Girotti, une vedette de roman-photos à suivre d'une semaine à l'autre.


Grand Hotel , de nos jours, publie encore des roman-photos et... des reportages sur Terence Hill devenu pour la télévision le bienheureux Don Matteo.



Source: Grand Hotel, N° 1051, 13 août 1966.

mercredi 30 novembre 2011

LA MORT ETAIT AU RENDEZ-VOUS : CINE REVUE, 1968.






Raconté par Roland Fougères, La Mort était au Rendez-vous, de Giulio Petroni, Ciné Revue, N°13 du 28 mars 1968.


Décor de Las Salinas, désert de Tabernas (Almeria), vers janvier 1967: John Phillip Law et Lee van Cleef.


Luigi Pistilli et sa bande, vers décembre 1966.



John Phillip Law en mauvaise posture.

Décor de Las Salinas, désert de Tabernas (Almeria), vers janvier 1967. Giulio Petroni récupère le village construit quelques mois plus tôt pour le film d'Eugenio Martin, Les Tueurs de l'Ouest, avec Tomas Milian.




Source :
Ciné Revue, N° 13, 28 mars 1968.

dimanche 27 novembre 2011

IL MIO NOME E NESSUNO: DOCUMENTS D' EXPLOITATION, 1973.

Il Mio Nome è Nessuno, fotobusta, noir et blanc gouaché. Terence Hill et Henry Fonda, Acoma (Nouveau-Mexique), USA, juin 1973.


Il Mio Nome è Nessuno, fotobusta, noir et blanc gouaché, photomontage, Terence Hill à Acoma, (Nouveau-Mexique), USA, juin 1973.

Parce que les Indiens Acoma refusent le tournage dans le cimetière réel, il est reconstruit tout à côté un second cimetière pour les besoins du film.


Il Mio Nome è Nessuno, fotobusta, noir et blanc gouaché, figurants et cascadeurs de la Horde Sauvage, Camino de Gor, Poblado Leone, La Calahorra Estacion (Grenade), vers juillet-août 1973.



Il Mio Nome è Nessuno:
Documents originaux d'exploitation, décembre 1973, env. 45,5 X 66 cms.

jeudi 10 novembre 2011

ESPAGNE, ETE 1968.



Cine Revue, N° 35 du 29 août 1968.




Sue Lyon et Pernell Roberts, Four Rode Out, John Peyser, 1968 (photographie de Rafael Pacheco): Lolita sur les dunes de sable de Cabo de Gata. John Peyser est un habitué d'Almeria, où il a tourné plusieurs épisodes de la série télévision The Rat Patrol, automne 1966.



Réalisé par Richard Quine, avec une distribution étonnante, A Talent for Loving ( La Rage d'aimer) ne sortira jamais aux USA que sur les écrans de télévision et en vidéo. Ci-dessus : Richard Widmark et Geneviève Page.


Sources:
Ciné Revue, N° 35 du 29 août 1968.
Four Rode Out, John Peyser, 1968, DVD Pegasus Entertainment.

mardi 1 novembre 2011

TERENCE HILL : UN POSTER.

Terence Hill, dans Mon Nom est Personne, dessiné par André Juillard, Formule 1 N° 53, 31 décembre 1975.

Au dos du poster, une courte biographie de l'acteur sur fond d'image extraite du film: la séquence du mannequin, tournée l'été 1973 à Poblado Leone, La Calahorra Estacion (Grenade).




Source:
Formule 1 N° 53, 31 décembre 1975.

samedi 8 octobre 2011

VIVA LEONE !



Il était une fois la Révolution, dépliant publicitaire, 1972.






Photo, N° 54, mars 1972.

vendredi 8 juillet 2011

ET POUR QUELQUES DOLLARS DE PLUS, JUIN 1965.

L'article de Ciné Revue, N° 40 du 6 octobre 1966, année où les deux premiers westerns de Sergio Leone sortent en France. L' iconographie met en valeur les villages blancs du Sud.



Los Albaricoques (Almeria) entre dans le cercle légendaire du cinéma.


Los Albaricoques, Campos de Nijar (Almeria), vers 1990.


Lee van Cleef et Clint Eastwood, Los Albaricoques, Campos de Nijar (Almeria), vers juin 1965.

Clint Eastwood et Lee van Cleef, intérieur d'un cortijo , Badlands de Tabernas ou Campos de Nijar (Almeria) ?, vers juin 1965.

Gian-Maria Volonte discute avec Klaus Kinski, Campos de Nijar (Almeria), vers juin 1965.

Klaus Kinski, Los Albaricoques (?), Campos de Nijar (Almeria) vers juin 1965.

Klaus Kinski, environs de Los Albaricoques, Campos de Nijar (Almeria), vers juin 1965.


Antonio Ruiz, Clint Eastwood, devant l'Hotel Saloon de El Paso, N.340, Tabernas (Almeria), vers juin 1965.

Clint Eastwood, Antonio Ruiz, Sergio Leone et... un script volumineux (?), Main Street, décor de El Paso, N.340, Tabernas (Almeria), juin 1965. (Cine Revue N° 36, du 2 septembre 1982.)

Les mêmes maisons de bois : Pobaldo del Oeste Yucca-City (El Paso), N.340, Tabernas (Almeria), Main Street, vers 1990-1992.


Lee van Cleef et X, intérieur du Saloon de El Paso, N 340, Tabernas (Almeria), vers juin 1965.


Clint et Maggie Eastwood, Turillas (Almeria), vers juin 1965.

Sergio Leone tourne un gros plan de Clint Eastwood, Badlands de Tabernas (Almeria), vers juin 1965.


Clint Eastwood, Poblado del Oeste Lega y Michelena, Colmenar Viejo, Route de Guadalix de la Sierra (Madrid), vers mai 1965.

Clint Eastwood, banlieue de Rome, (voisinage des Studios Elios ?), Italie, printemps 1965.




Sources iconographiques :
Ciné Revue, N° 40 du 6 octobre 1966.
Ciné Revue, N° 36 du 2 septembre 1982.
Google Image.
Ektachromes de Jo (vers 1990).